Download A l'Ouest rien de nouveau by Erich Maria Remarque PDF

April 11, 2017 | Foreign Language Fiction | By admin | 0 Comments

By Erich Maria Remarque

VISUEL JACQUETTE DIFFERENT/DEFRAICHI/TRACES utilization SUR TRANCHE ET COUVERTURE/GRAND CLASSIQUE/EXP?DITION RAPIDE DE VOTRE COMMANDE AVEC safeguard SOIGN?E DE VOS ARTICLES.PROFESSIONNEL DE los angeles VENTE A DISTANCE.FAST supply OF YOUR ORDER.ITEMS rather well PACKED.SPECIAL CARE TAKEN.(ref sixty nine)

Show description

Read Online or Download A l'Ouest rien de nouveau PDF

Best foreign language fiction books

Eine unbeliebte Frau

Der erste Fall für Pia Kirchhoff und Oliver von Bodenstein Eine Ladung Schrot aus dem eigenen Jagdgewehr beschert dem Frankfurter Oberstaatsanwalt ein schnelles, wenn auch sehr hässliches Ende. Die schöne junge Frau, die tot am Fuß eines Aussichtsturms im Taunus liegt, ist viel zu unversehrt, um an den Folgen eines Sturzes gestorben zu sein.

Flavia de los extraños talentos

El ano es 1950. Imaginese una vieja casa de campo victoriana en algun lugar de Inglaterra. Imaginese a una nina que vive alli con una familia poco comun. Se llama Flavia de Luce, tiene casi as soon as anos y un don para los angeles quimica. Con una vida frequent de lo mas complicada y una dificil relacion con sus hermanas, Flavia es una nina solitaria y de extranos talentos que pasa las horas encerrada en el viejo laboratorio de l. a. mansion common, su santuario privado.

Anatomie einer Affäre (Roman)

Eine verhängnisvolle Affäre – leidenschaftlich und schockierend offenEs ist nicht Liebe auf den ersten Blick, als Gina den Familienvater Seán Vallely bei einem Gartenfest kennenlernt. Doch dann treffen sie sich zufällig wieder, trinken zu viel, landen im Bett – und verfallen einander. So beginnt eine verhängnisvolle Affäre, die jahrelang vor den Ehepartnern geheim gehalten wird.

Additional resources for A l'Ouest rien de nouveau

Example text

Le lieutenant dicte également un jour de salle de police pour Kropp, tout en clignant des yeux vers celui-ci. « Impossible de faire autrement », dit-il à Kropp, d'un ton de regret. C'est un homme raisonnable. La salle de police n'est pas désagréable. Le local est un ancien poulailler ; là nos camarades pourront recevoir des visites et nous trouverons moyen d'y aller les voir. La prison, c'eût été dans une cave. Autrefois, on nous attachait aussi à un arbre, mais maintenant c'est défendu. Déjà on nous traite, dans certaines occasions, comme des êtres humains.

91 Le combat fléchit. Le contact avec l'ennemi est rompu. Comme nous ne pourrions pas tenir longtemps à cet endroit-là, on nous ramène sur nos positions primitives, sous la protection de notre artillerie. Aussitôt que nous avons connaissance de ce mouvement, nous nous précipitons avec une hâte encore plus grande dans les abris voisins, pour emporter toutes les conserves qui nous tombent sous les yeux, surtout les boîtes de cornedbeef et de beurre, avant de grimper hors des tranchées. Nous nous replions dans de bonnes conditions.

Les deux autres nous donnent du mal. Je me précipite derrière le fugitif en me demandant si je ne dois pas lui tirer un coup de fusil dans les jambes. Voici que j'entends un sifflement, je m'aplatis et, lorsque je me relève, la paroi de la tranchée est recouverte d'éclats d'obus brûlants, de lambeaux de chair et de débris d'uniforme. Je reviens dans notre abri. Le premier des jeunes paraît vraiment être devenu fou. Si on le lâche, il donne de la tête contre le mur, comme un bouc. La nuit, il nous faudra le ramener à l'arrière.

Download PDF sample

Rated 4.75 of 5 – based on 16 votes